Accueil

Contact

Notre équipe

Voyages privés en Asie - Horizons 2014-2016

Liste des Chroniques

Dernière chronique

Un hiver à Jaisalmer

Inde, Jaisalmer
Inde, Jaisalmer
Inde, Jaisalmer
Inde, Jaisalmer

Noël 1978. J’ai pris mes quartiers d’hiver dans un nid d’aigle, au sommet d’une citadelle tout droit sortie d’un conte des mille et une nuits: Jaisalmer. Et comme le lieutenant Drogo du Désert des Tartares, je scrute le désert qui s’étend au-delà des murailles.

La vielle ville somnole sous les frimas. C’est un régal de baguenauder, musarder, flâner, rêver et errer sans but dans le dédale des ruelles de cette ancienne cité caravanière pour admirer le travail des bâtisseurs de l’époque et la magnificence des temples jaïns emboîtés les uns dans les autres. Pendant près de mille ans, les caravanes chargées de soies, d’épices ou d’opium se préparaient à affronter la redoutable traversée du désert du Thar sous la menace constante des pilleurs. De redoutables guerriers, les Rajputs Bhattis, étaient chargés de leur protection. Les princes rajput édifièrent la puissante citadelle qui domine le paysage et les marchands bâtirent de somptueuses maisons, les fameuses havelis aux façades couvertes de dentelles de pierre et de bois, formant un véritable labyritnhe de cours et de terrasses.

Mon stamm est l’auberge de la famille princière rajput de Virendra, taillée dans l'épaisseur de la muraille. La maman fait la cuisine à même le sol sur un feu de bois et les fils s'occupent des hôtes qui se retrouvent tous en fin de journée dans la cour autour d’un brasero pour se réchauffer, échanger les derniers potins, déguster les plats et boire sans retenue, sous les étoiles.

Les jours, les nuits, les semaines s’écoulent mollement. L’éloge de la paresse semble être le mot d’ordre. Personne ne veut poursuivre son chemin. C’est l’occasion de passer de maison en maison boire le thé, chiner de magnifiques miniatures, lire. Tiens, que recèle la bibliothèque de l’auberge où les voyageurs abandonnent les livres lus: A la recherche du temps perdu, Tess d'Urberville… mais qui sont ces lecteurs qui sont passé dans ce bout du monde, aux confins de ce désert, porte d’entrée du Pakistan? Voilà une belle occasion de se plonger dans le monde de Proust et Thomas Hardy confortablement installés sur le toit de l’auberge! L’aurais-je jamais fait autrement?

Pour nous secouer de notre léthargie, Virendra organise une équipée dans la campagne et nous emmène dans le château de ses ancêtres dans le village d'Harsolao, bâtisse délabrée mais pleine d’histoires et de fantômes. Une vieille cotte de mailles trône dans le salon, souvenir des temps anciens et glorieux. Pour le repas, une chèvre est décapitée au sabre après une cérémonie religieuse, puis cuisinée sur le foyer. A la nuit tombée, nous partons chasser la gazelle en jeep à la lueur des phares, avec les vieilles pétoires des ancêtres. La soirée se termine sur les remparts à manger le gibier et boire le daru, l’alcool local fabriqué à la maison. Après la chasse, Virendra nous emmène pour une virée de quelques jours à dos de dromadaires dans le désert du Thar pour nous initier à la vie nomade. Grâce au daru qui coule à flots, les nuits à la belle étoile au creux des dunes près du feu, dans l’odeur forte des dromadaires qui blatèrent toute la nuit, nous font oublier nos fesses endolories.

Mais le printemps se pointe, le départ est proche et les larmes aussi. Virendra et les siens seront pour toujours dans nos cœurs.

Un salut ému à celles et ceux qui se reconnaîtront dans cette chronique hivernale du Jaisal Castle.

CL

Chroniques de voyages

Recevez régulièrement nos "Chroniques de Voyages", notre lettre d'information par laquelle nous souhaitons resserrer les liens avec nos voyageurs et autres personnes intéressées par nos voyages. Nous vous parlons d'expositions, de lectures, de films, mais aussi bien sûr de voyages: voyages passés, d'autres en cours et aussi voyages à venir. Vos commentaires sont toujours les bienvenus et si vous voulez contribuer au succès de nos "Chroniques de voyages" en y ajoutant un texte ou quelques photos, n'hésitez pas à nous en informer.