Accueil

Contact

Notre équipe

Bulletin d'inscription

Voyages privés en Asie - Horizons 2018-2020
Voyages privés en Asie - Horizons 2018-2020
Petits groupes - courts séjours
Premiers regards 2018-2019
Petits groupes - courts séjours Premiers regards 2018-2019

Liste des Chroniques

Dernière chronique

Xi’an - Une histoire de calligraphie

Chine
Chine
Chine
Chine

Un de mes lieux préférés en Chine est la Forêt de stèles à Xi’an, dans laquelle sont réunies et exposées des milliers de pierres gravées récoltées dans toute la province du Shaanxi. Ce sont des témoignages de l’histoire et de la culture chinoises fixés dans la pierre durant plus de 2000 ans, qui, bien avant les journaux, la radio, la télévision et internet, permettaient de diffuser les édits impériaux, relataient des événements importants, définissaient des plans d’irrigation ou d’urbanisme, et même conservaient les milliers de signes formant les œuvres de Confucius. Ces stèles sont aussi importantes pour la diversité et la qualité des différents styles de calligraphie utilisés au cours des siècles et elles attirent les lettrés de toutes les régions du pays. D’innombrables échoppes se sont aujourd’hui installées dans les ruelles de la vieille ville aux abords de la Forêt de stèle, proposant aux chalands calligraphies et instruments indispensables au calligraphe. Après plusieurs voyages en Chine, j’avais commencé à m’initier à l’art de la calligraphie et, lors de mon dernier séjour à Xi’an, j’avais décidé d’acquérir les "Quatre trésors”, le pinceau, le bâton d’encre, le papier et la pierre à encre qui sont les instruments indispensables et très respectés figurant dans le cabinet de littérature du lettré.

Dans une boutique toute proche, une femme penchée sur un bac de plastic rouge s’affaire à confectionner des pinceaux. Tout à son travail, elle me laisse tranquillement explorer son assortiment et je commence par rechercher une pierre à encre. Le choix de la pierre est important, elle doit être simple, ni trop grande, ni trop petite, posséder une texture dure, non poreuse, au grain fin et non poli, car plus tard je passerai de nombreuses heures avec ma pierre à frotter et diluer un bâton d’encre pour obtenir le noir qui me convient. Une fois la pierre choisie, je fais appel aux conseils avisés de la marchande pour le choix du pinceau. Le mien ne doit être ni rugueux ni trop doux, adapté à une débutante. Par gestes, et calculatrice à la main, nous discutons des qualités et des prix des divers modèles et finalement je me décide pour un pinceau très bon marché et un deuxième relativement cher. Puis, je dois choisir un papier, qui peut être de riz, mais aussi de chanvre ou de pâte de bambou, ainsi que l’encre à base de charbon de bois de pin, pilé avec de la colle et du camphre. Ainsi équipée, fière et heureuse de mes acquisitions, je quitte l’échoppe et rentre chez moi.

De retour au cours de calligraphie, je peux déballer mes trésors et commencer à les utiliser: je tire des traits horizontaux, verticaux et diagonaux, des triangles et des points. Chaque trait exige une technique propre et une tenue particulière du pinceau. L’art consiste à élaborer une image harmonieuse qui dégage un souffle dynamique malgré la rigidité du système d’écriture. Lors de mes premières tentatives, je me concentre sur la succession des traits et la bonne conduite du pinceau. Les premiers caractères apparaissent lourds et hésitants, et il me faut beaucoup de temps et d’exercice, d’attention et de correction pour que les proportions enfin s’améliorent. Pourtant, après quelques heures, un caractère apparaît, simple et convenable. Il n’est pas aisé d’acquérir le calme et la concentration qui permettent au pinceau de glisser avec le bon rythme sur la feuille. Mon admiration pour les maîtres de la calligraphie n’en est que plus grande. Pourtant, même à mon niveau, je ressens du plaisir à exprimer par ces quelques gestes la musique d’une écriture et d’une tradition séculaire.

CM

Chroniques de voyages

Recevez régulièrement nos "Chroniques de Voyages", notre lettre d'information par laquelle nous souhaitons resserrer les liens avec nos voyageurs et autres personnes intéressées par nos voyages. Nous vous parlons d'expositions, de lectures, de films, mais aussi bien sûr de voyages: voyages passés, d'autres en cours et aussi voyages à venir. Vos commentaires sont toujours les bienvenus et si vous voulez contribuer au succès de nos "Chroniques de voyages" en y ajoutant un texte ou quelques photos, n'hésitez pas à nous en informer.