Accueil

Contact

Notre équipe

Bulletin d'inscription

Voyages privés en Asie - Horizons 2018-2020
Voyages privés en Asie - Horizons 2018-2020
Premiers regards 2019-2020
Premiers regards 2019-2020

Retour

Dojnaa

De Galsan Tschinag

Dojnaa orpheline de mère a été élevée par son père, homme de légende, lutteur célèbre et fort comme un ours. Il lui a enseigné tout ce qu'on enseigne habituellement à un garçon. Ainsi, lorsque Djonna, trente ans, mariée avec Doormak depuis treize ans, se trouvera abandonnée, seule pour élever ses trois enfants, elle saura faire face à la vie sauvage, à un environnement hostile, aux loups qui attaquent les troupeaux et aux hommes qui veulent la posséder. A travers le portrait émouvant de cette femme belle et forte, Galsan Tschinag, né en Mongolie occidentale, nous dépeint la vie, les coutumes et la condition féminine dans la société traditionnelle mongole.

Extrait :

"Elle trouva le bélier gisant à une bonne portée de fusil de l'endroit où il avait été touché. Découvrant sa victime, elle tomba à genoux et laissa jaillir ses cris et ses larmes. Le bélier était plus grand et plus beau qu'elle ne l'avait vu et ne se l'était imaginé lorsqu'elle avait visé et tiré. Il était plus puissant que puissant, plus majestueux que majestueux, impossible à décrire. Peut-être ce bélier était-il parmi les siens ce que le père de Dojnaa avait été parmi les hommes? D'ailleurs, sa face était pure, noble et tendre. Elle ne trahissait pas l'ombre d'un reproche, mais se tournait vers elle avec bonté. Sage et lumineuse, elle rayonnait de douceur et exprimait une compréhension qui pouvait aussi signifier pardon ou réconfort. Dojnaa prit une profonde inspiration et se redressa. Elle sentait l'excitation céder la place à un sentiment de satisfaction euphorisant et envoûtant. Elle sut qu'elle venait d'abattre le gibier de sa vie."

L'esprit des péninsules 0