Accueil

Contact

Notre équipe

Bulletin d'inscription

Voyages privés en Asie - Horizons 2018-2020
Voyages privés en Asie - Horizons 2018-2020
Premiers regards 2019-2020
Premiers regards 2019-2020

Retour

La dure loi du karma

De Mo Yan traduit du chinois par Chantal Chen-Andro

La dure loi du karma - une épopée tragi-comique de 1950 à l’an 2000
Ximen Nao, le héros du roman, a le malheur d’être propriétaire terrien à l’heure de la victoire de Mao. Il est condamné à être réincarné en animal. Il sera âne, boeuf, cochon, chien, singe et de nouveau humain; il revient sans cesse sur ses propres traces et auprès de ses descendants partageant leur quotidien. Témoin discret et acteur décalé, comique et déguisé, il suit, cinquante ans durant, de la “libération” maoïste à notre époque marchande en passant par la Révolution culturelle, le destin d’une communauté de paysans. Et justement, dans le village vit aussi un petit drôle, un sale gosse mal élevé, chétif et laid, emmerdeur et terriblement bavard: Mo Yan.

Mo Yan, né en 1955, fils de paysans pauvres, quitte tôt l’école pour travailler aux champs puis s’enrôle dans l’armée - c’est grâce à elle que l’autodidacte pourra devenir écrivain. Il aime trafiquer le réel et l’imaginaire.Il brouille les frontières de la fiction et de l’Histoire; de la tragédie et de la comédie. Il n’y a pas un Chinois qui n’ait pas entendu parler de Mo Yan.

Seuil 2009