Accueil

Contact

Notre équipe

Bulletin d'inscription

Voyages privés en Asie - Horizons 2018-2020
Voyages privés en Asie - Horizons 2018-2020
Premiers regards 2019-2020
Premiers regards 2019-2020

Retour

Les cavaliers

De Joseph Kessel

Concevant le monde comme un terrain d'aventures, Joseph Kessel incarne à merveille cette tradition d'écrivains-reporter qui trouvaient dans l'histoire immédiate des sujets de romans. Sa curiosité le porta à se mêler aux convulsions des peuples comme aux passions des individus, à débusquer sous la violence des faits la fraternité des hommes.

En 1956, Joseph Kessel se rend en Afghanistan et se fut comme un choc, une évidence. Lorsqu'il débarque à l'aéroport de Kaboul, Joseph Kessel tombe amoureux de l'Afghanistan, inexplicablement. "L'emprise, le charme, l'envoûtement dont là-bas j'ai subi le pouvoir, tout de suite, entièrement et pour toujours, à quoi les attribuer?"

A Kaboul, où la petite équipe a atterri, Kessel a eu vent du retour d'un jeu équestre d'Asie centrale, le Bouzkachi, où les meilleurs cavaliers (les tchopendoz) montent les plus belles montures dressées à cette effet. Il s'agit, pour les équipes qui s'affrontent, d'arracher au sol la dépouille d'un bouc et, à force d'adresse, de rapidité et de ruse, de la déposer à l'autre bout du terrain. Il y va de l'orgueil et de la gloire: les coups les plus violents sont permis.

Deux tchopendoz, père et fils, sont les héros de ce roman épique: Orouz jeune et arrogant défiant constamment ses limites et Toursène le vieillard se refusant d'abdiquer. Il y a aussi Mokkhi, le bon sais, au destin inversé par la haine et la découverte de la femme, Zéré qui dans l'humiliation efface les souillures d'une misère qui date de l'origine des temps et le conteur centenaire, Guardi Guedj, à qui son peuple a donné le nom de "Aïeul de tout le monde" et enfin Jehol "le Cheval Fou".

Folio Gallimard 0