Accueil

Contact

Notre équipe

Bulletin d'inscription

Voyages privés en Asie - Horizons 2018-2020
Voyages privés en Asie - Horizons 2018-2020
Premiers regards 2019-2020
Premiers regards 2019-2020

Retour

L'Opéra de la lune

De Bi Feiyu

Chang'E est le personnage principal d'un opéra très populaire: "L'Envol de la lune" tiré d'une légende fêtée tous les ans lors de la fête de la Mi-Automne lorsque les cultures sont moissonnées, les fruits mûrs et le temps agréable. Selon la légende, dans la haute antiquité, il y avait, dans le ciel, dix soleils . La chaleur torride détruisait les jeunes pousses de céréales et le peuple croupissait dans la misère. Un héros herculéen du nom de Hou Yi monta au sommet du mont Kunlun, tira à l'arc neuf soleils et ordonna au dernier soleil de se lever et de descendre régulièrement tous les jours. Grâce à cet exploit, le peuple commença à mener une vie heureuse.

Un jour, Hou Yi allant au mont Kunlun rencontra l'impératrice céleste Wang. Cette dernière lui donna un sachet dans lequel se trouvait la pilule d'immortalité. Pilule qu'il devait partager avec sa femme Chang'E pour qu'ils deviennent tous les deux immortels. Si l'un des deux prenait la pilule tout entière, il s'envolerait vers la lune. Dans quelles circonstances Chang'E avala-t-elle la pilule ? Il y plusieurs versions. Toujours est-il que Chang'E avala la pilule et qu'elle s'envola vers la lune.

Xia Yanqin, l'héroïne du roman de Bi Feiyu tenait le rôle de Chang'E à l'opéra. Fière, orgueilleuse et arrogante, elle brisa sa carrière, devint professeur de chant et épousa un policier sans relief. Vingt ans plus tard, on lui offre de reprendre ce rôle.

Comment, à 40 ans, vivre l'idée d'être à nouveau Chang'E, l'héroïne immortelle qu'on a incarnée vingt ans plus tôt sur les planches de l'opéra de Pékin ? Comment vivre cette chance ? Xiao a perdu de sa superbe. Elle n'est plus cette jeune chanteuse orgueilleuse, elle est devenue grosse et mène une vie monotone. En retrouvant le rôle de cet idéal qu'elle n'a jamais voulu cesser d'incarner, Xiao sort de sa torpeur, redevient arrogance. Elle seule est Chang'E. Plus question dès lors de laisser sa jeune doublure monter sur les planches.

Bi Feiyu nous dépeint de manière convaincante la douleur de cette femme vieillie et pathétique, de son acharnement à se dépasser. De son désarroi enfin: le maquillage seul fait-il le personnage?

Picquier 2003