Accueil

Contact

Notre équipe

Bulletin d'inscription

Voyages privés en Asie - Horizons 2018-2020
Voyages privés en Asie - Horizons 2018-2020
Premiers regards 2019-2020
Premiers regards 2019-2020

Retour

Mon périple

De Elie Faure

Pékin, octobre.

Je n'ai jamais éprouvé d'émotion plus noble et plus consolante que de découvrir, du haut de la colline de Charbon, l'harmonie impalpable de la ville géante, avec ses toits gris et verdâtres perdus dans les feuillages poudreux. Et d'assister comme à sa cristallisation rectangulaire, au centre, entre les murailles rouges de la cité interdite où s'est figé l'océan de toits jaunes que ponctuent quelques points de vive émeraude, quelques taches de turquoise, discrètes broderies sur la soie d'un étendard. (...) Ces murs profonds, posés comme un sceau impérial sur la terre domptée, ces gigantesques cours dallées que bordent de toute part des colonnades de laque incarnadine où les entablements bleus s'appuient et dont la majesté est soulignée, dans le grand axe rectiligne, par des ponts de marbre blond, expriment, avec une conscience plus solide de l'unité panthéiste du monde, l'emprise de l'intelligence sur cette unité. Impression qui s'accroît encore au temple du Ciel. (...) On dirait un grand oiseau bleu qui bat des ailes en montant vers les hauteurs du monde pour apporter aux sphères qu'ordonne la gravitation, l'approbation d'une conscience spirituelle modelée par les géomètres. Musique céleste associée à l'élan du cour, au rythme de l'intelligence.

Ces quelques lignes sont tirées du carnet de voyage de Elie Faure, historien de l'art et philosophe, écrit lors d'un voyage de sept mois (juillet 1931 au 6 février 1932) et qui le mènera du Mexique, au Japon, en Chine, en Indochine, en Inde, en Palestine, en Egypte et enfin à Marseille. Ce voyage fut pour lui l'occasion de sortir de lui-même, de se mettre dans une autre peau que la nôtre, de se placer librement à un autre point de vue que le nôtre, pour tenter aussi de comprendre l'humanité et son fonctionnement. Le récit de ce tour du monde est donc bien plus qu'un simple carnet de route.

De l'Aube 0