Accueil

Contact

Notre équipe

Bulletin d'inscription

Voyages privés en Asie - Horizons 2018-2020
Voyages privés en Asie - Horizons 2018-2020
Premiers regards 2019-2020
Premiers regards 2019-2020

Retour

Qui dira notre nuit

De François Cheng

Apprends-nous nuit / A toucher ton fond / A gagner / Le non-lieu / Où sel et gel / échangent leurs songes / Où source et vent / Refont un" Ce poème, qui ouvre le nouveau recueil de François Cheng, en désigne le thème central: il s'agit d'une plongée dans la nuit intérieure, non pas tant celle des poètes romantiques que celle dont nous parlent les mystiques. La référence culturelle de François Cheng se situe du côté de la spiritualité taoïste, celle-là même qu'il a su faire sentir dans la démarche des plus grands peintre et poètes chinois.

"Puisque tout ce qui est de vie / Se relie / Nous consentirons / A la marée qui emporte la lune / A la lune qui ramène la marée / Aux disparus sans qui nous ne serons pas / Aux survivants sans qui nous ne serions pas / Aux appels qui diminuent / Aux silences qui continuent / Aux regards figés par les frayeurs / Au bout desquelles un chant d'enfant revient / A ce qui revient et se fond ans le noir / A chaque étoile perdue dans la nuit / A chaque larme séchée dans la nuit / A chaque nuit d'une vie / A chaque minute / D'une seule nuit / Où se réunit / Tout ce qui se relie / A la vie privée d'oubli / A la mort abolie"

L'ouvre poétique de F. Cheng est constituée à ce jour de cinq recueils: "De l'arbre et du rocher", "Saisons à vie", "Double chant" et "36 poèmes d'amour". François Cheng a obtenu le Prix Femina en 1998 pour son roman "Le dit de Tianyi". Il a également écrit plusieurs superbes études sur la peinture chinoise: "L'espace du rêve - mille ans de peinture chinoise (1980), "Chu Ta - le génie du trait" (1986),"Shitao - la saveur du monde" (1998) et "D'où jaillit le chant" (2000).

Arfuyen 0