Accueil

Contact

Notre équipe

Bulletin d'inscription

Voyages privés en Asie - Horizons 2018-2020
Voyages privés en Asie - Horizons 2018-2020
Premiers regards 2019-2020
Premiers regards 2019-2020

Retour

Simorgh

De Mohammed Dib

Le Simorgh est le mot persan pour dire que le phénix, oiseau mythique qui, à la tombée de la nuit, s'installe dans son lit de myrrhe et d'encens, lance son cri avant de prendre feu, pour renaître de ses cendres. Dans le "Langage des oiseaux", Attar, l'apothicaire devenu grand maître soufi, rapporte la légende persane du Simorgh. Il y est question d'un voyage périlleux que les oiseaux entreprennent pour aller à la recherche du Simorgh, oiseau fabuleux qu'ils veulent prendre pour roi. Presque tous meurent en cours de route, seuls trente d'entre eux arrivent au bout. Lorsqu'ils se présentent devant le Simorgh (en persan le mot signifie également trente oiseaux), ils se voient en lui. Ils sont le Simorgh, et le Simorgh est trente oiseaux.

Le Simorgh occupe les premières pages du livre. Le lecteur se retrouve ainsi d'emblée dans les mondes oniriques de l'auteur. Le narrateur et ses compagnons veulent approcher l'être suprême et se perdent en touchant au but, au point de ne plus retrouver leur image dans un miroir mais d'y voir se dessiner une autre créature, peut-être celle qu'ils cherchaient.

Le conte du Simorgh débouche sur l'Algérie. Un retour nostalgique de l'auteur sur les souvenirs de son enfance. L'auteur en profite pour laisser courir sa mémoire puis se reprend pour aborder des sujets graves et consacre, par exemple, un long passage au racisme ordinaire qui touche surtout les plus humbles, ceux qui ne disposent pas de la parole pour se défendre.

Albin Michel 0