Accueil

Contact

Notre équipe

Bulletin d'inscription

Voyages privés en Asie - Horizons 2018-2020
Voyages privés en Asie - Horizons 2018-2020
Petits groupes - courts séjours
Premiers regards 2018-2019
Petits groupes - courts séjours Premiers regards 2018-2019

Présentation de voyage

La Transromanica

Nos grands voyages

Transromanica

Des Balkans à la Baltique

17 août au 22 octobre 2019

Transromanica

Petits groupes

Je vous emmène...

Sibérie

dernières places

russie_19_gr_f.pdf

22 janvier - 10 février 2019

Japon

japon_19_gr_f.pdf

4 - 15 février 2019

Arménie et Géorgie

armen_19_gr_f.pdf

13 – 28 avril 2019

Iran

iran_19_gr_f.pdf

7 – 21 juin 2019

Voyage à thème

Inde

“Arts et textiles du Gujarat et du Rajasthan”

dernières places

Inde

2 - 15 février 2019

Désirez-vous mettre à jour votre profil?

Indiquez l'adresse email avec laquelle vous vous êtes inscrit(e), un lien pour gérer votre compte vous sera envoyé

Dernière chronique

Bogoroditsè Diévo

Russie
Russie

Kazan, 19 octobre 2018, dans le salon d’un restaurant proche de l’Université, le Choeur Pro Arte de Lausanne et le choeur Kappella de l’Université fédérale de Kazan partagent un succulent buffet et le plaisir de vivre ensemble un beau moment d’amitié, rivalisent d’enthousiasme (et parfois de brio!) dans une compétition spontanée de chants populaires russes et suisses, lorsque soudain, les choristes lausannois entament les premières mesures de Bogoroditsè Diévo, extrait des Vêpres de Rachmaninov. Il faudra une demi-seconde aux choristes de Kappella pour comprendre cet hommage à l’amitié et à l’accueil qu’ils nous ont réservés et se joindre à nous pour chanter cette oeuvre magnifique de leur répertoire sacré. Les voix sombres des basses ou celles d’ange des sopranis nous accompagnent au milieu de la nuit.

Era, la directrice exigeante, douce et aimée du choeur Kappella, sautille de bonheur et peine à contenir ses larmes. Anastasia, elle, ne pense plus à retenir les siennes. Ce ne sont pas les premières, comme pour Aigun, Olga et Véronika qui nous ont accompagnés durant notre séjour à Kazan, et comme pour certains choristes, russes ou suisses, présents.

Ce Bogoroditsè Diévo chanté spontanément et avec une grande ferveur par les deux choeurs réunis, a été le point d’orgue de cette magnifique expérience. Mais que le chemin fut long pour en arriver là! Quelle drôle d’idée aussi d’aller chanter à Kazan, lointaine grande et belle cité de plus d’un million d’habitants, capitale du Tatarstan, République de la Fédération de Russie, autrefois à la tête d’un immense empire légué par Gengis Khan. A Kazan, deux peuples et deux langues officielles, tatar et russe, deux religions, islam et christianisme orthodoxe cohabitent en toute harmonie. Alors qu’en Suisse on interdit la construction de minarets et qu’on débat du port de la burka, en Russie on construit des mosquées, parfois somptueuses, entre deux églises orthodoxes et on se réjouit de vivre ensemble.

Kazan, ville historique et moderne avec ses innombrables bistros, cafés et restaurants, ses musées et galeries d’art moderne, son équipe Ak Bars de hockey championne de KHL et son immense université fédérale de 40’000 étudiants (le site internet https://kpfu.ru/ est en russe, tatar, anglais, français, allemand, espagnol, arabe, chinois et farsi pour ceux qui s’y intéressent) est l’image d’une Russie moderne, jeune, ouverte, confiante dans son avenir, mais aussi consciente des préjugés véhiculés en Occident. Chacun, en Russie, les considère comme injustice et mépris envers sa culture, son immense littérature, sa musique, sa peinture, sa science... Mais personne n’a oublié la prise de Moscou par Napoléon, la guerre menée en Crimée par la coalition de l’Empire ottoman, de la France et du Royaume-Uni, l’invasion et les massacres indicibles de la barbarie nazie. Ils savent que ce sont bien les 25 millions de morts soviétiques qui ont sauvé l’Europe. Et pourtant nul ressentiment, je l’avais déjà remarqué au mémorial de la bataille de Stalingrad, où, depuis 1964, sont jouées en boucle les Rêveries de Schumann.

Peu avant le Bogoroditsè Diévo, les deux choeurs unissant leur voix avaient donné un concert dans un auditoire de l’Université, interprétant la Messe pour deux choeurs de Frank Martin et Hymnes et Prières de Georgy Sviridov. Les craintes étaient grandes des deux côtés au début de la première répétition. Comment allaient se mélanger ces deux choeurs à la culture très différente, comment interpréter dans un même concert une oeuvre russe et une oeuvre suisse? Les chanteurs et chanteuses du choeur universitaire Kappella, un peu timides au début, ont vite fait la preuve de leurs grands talents. Nombre d’entre eux étudient la musique, sont en phase de bachelor ou de master en direction d’orchestre ou de choeur. Les aurions-nous sous-estimés? Et eux, en voyant entrer ces chanteuses et chanteurs, la plupart d’âge mûr, qui avaient fait le grand déplacement de Kazan, nous auraient-ils surestimés? L’interprétation commune de Bogoroditsè Diévo, spontanée et sans public, a donné la juste réponse à ces questions: nous étions bien ensemble et cela suffisait.

FL

PRÉSENTATION DE VOYAGE
LE 24 NOVEMBRE 2018
HÔTEL KREUZ BERNE / 10H30 - 12H00

Marie Morand  

Nous avons le plaisir de vous convier à notre matinée de présentation de ce grand périple unique, créé et guidé en français par Marie Morand, historienne de l’art, ancienne directrice des Musées cantonaux du Valais.

Sur inscription

Transromanica

TRANSROMANICA - Un voyage aux racines de l’Europe

Des Balkans à la Baltique
du 17 août - 22 octobre 2019 (67 jours)

Nous vous proposons d’entreprendre ensemble un voyage extraordinaire. Digne de Gulliver. Une expédition aux racines de l’Europe. Des Balkans à la Baltique, de la Scandinavie à l’Irlande, des côtes atlantiques aux baies méditerranéennes, de la Mer du Nord à la Mer Noire, nous avons déroulé la carte d’une Europe d’avant nos frontières nationales, quand la plasticité intranquille des Etats laissait une large place aux échanges culturels. Dans des lieux qui aujourd’hui sonnent exotiques, mis à l’écart des grands réseaux modernes, nous assisterons à la formation progressive d’un langage culturel commun qui a fait son lit dans l’effervescence des invasions, des migrations, des conversions et des pillages, mais aussi dans la détermination victorieuse de l’Eglise et la patiente émergence des villes marchandes.

Propositions de voyage
Voyage en petit groupe
Japon
4 – 15 février 2019
Des glaces de la mer d’Okhotsk aux brumes du Mont Koya

Neige à perte de vue et glaciers flottants, animaux sauvages et petits trains qui ne passent que deux fois par jour, ce voyage propose une autre facette du Japon. Festival des glaces de Sapporo, marais enneigés de Kushiro et glaciers qui chantent dans la mer d’Okhotsk, nos compagnons de voyage seront les renards curieux et les grues qui dansent pour les amours. Après la nature extrême de Hokkaido, l’expérience spirituelle du Mont Koya et les découvertes du Grand Sanctuaire d’Ise et de Kyoto offriront des contrastes saisissants.

Voyage guidé par Chrstine Escurriola Tettamanti

Prix par personne: CHF 7'960

Découverte hors Asie
Offre spéciale
ILE MAURICE
DU 21 DÉCEMBRE AU 4 JANVIER 2019
Ile Maurice
Vacances de Noël à l’île Maurice

Passez des jours de fêtes paisibles dans un petit hôtel de charme, en bord de mer sur cette île unique, paradis de plages de rêves et lagons turquoises.

Prix par personne

dès CHF 4'855

Festival
FUSIONS. QUAND LES MUSIQUES S‘EN MÊLENT
http://www.adem-geneve.com/fr/festival-fusions

Ateliers d'ethnomusicologie – Genève

1 – 11 novembre 2018

Le phénomène «fusion» n’est pas récent et ne se limite pas à la world music. Toutes les traditions musicales du monde n’ont en fait jamais cessé de se renouveler en puisant dans diverses sources.

Le présent festival nous amène à explorer un monde musical particulièrement inventif et audacieux, en ouvrant différents sentiers de découverte. Loin de tout patchwork culturel, il cherche à nous éclairer sur les merveilleux processus de création qui, à la croisée de multiples influences, participent à façonner des univers sonores riches et cohérents.

http://www.adem-geneve.com/fr/festival-fusions